Quand tourisme rime avec écologie...

Publié le par Magali Evasion

Les vacances, toutes les familles ou presque les aiment...

"Et on part où chéri, à la plage ? à l'étranger ?" Et si on partait tout simplement à la rencontre de la nature ?

 

Ce qu'il y a de bien avec la nature c'est qu'elle est partout, voire même près de chez nous (si si cherchez bien !)... Ce qu'il y a de bien aussi, c'est qu'aller rendre visite à la nature dans un parc régional, ça détend aussi bien qu'aller à la plage (après parfois beaucoup de kilomètres).

 

SNC13760.JPG

 

Stella Giani, dans un article paru sur le site BIO addict, nous rappelle le trop fort déséquilibre des destinations choisies par les vacanciers et ses conséquences :

       

En France, 80 % de la fréquentation touristique se concentre sur 20 % du territoire, principalement sur les côtes.

Certaines villes vont jusqu'à multiplier leur population par 10 pendant la période estivale, générant des pressions importantes sur l'environnement : transport, gestion de déchets, mitage des espaces naturels, pollutions des milieux... Or, la France de l'intérieur est également riche de paysages remarquables, où sont proposées de multiples activités touristiques tournées vers la découverte de la nature.

Pourtant, ces espaces ruraux sont encore trop peu identifiés comme destination de vacances et méritent d'être mieux valorisés.

 

Cet article me parle... partir près de chez soi en vacances présente à mon sens des avantages non négligeables, comme je l'expliquais précédemment sur mon blog. Choisir de faire du tourisme de proximité, que ce soit pour des raisons écologiques, économiques (ces deux critères se rejoignent bien souvent) ou même de confort, c'est choisir de passer un moment hors norme.

 

L'écologie est à juste titre un thème tendance ces dernières années. Mais qu'est-ce donc que le tourisme responsable et durable ?

 

Le tourisme durable repose sur des critères de durabilité. Il doit être supportable à long terme sur le plan écologique, viable sur le plan économique et équitable sur le plan éthique et social pour les populations locales.

 

Faire le choix de partir dans "la France de l'intérieur" c'est aussi faire le choix d'éviter le tourisme de masse. Cela dit, on a beau être soucieux de préserver la nature, les vacances sont trop rares et trop courtes pour se priver ! Mais comment faire alors pour concilier conscience écologique et talents d'animateur de concours de château de sable ?

 

Il en faut de l'imagination pour occuper les petits et les grands pendant les vacances. Certes la plage offre un terrain de jeu formidable pour les enfants mais avec un peu d'imagination, pourquoi ne pas transformer le concours de sculpture en sable en concours de construction de barage au bord d'une rivière ? Pourquoi ne pas troquer la baignade dans les vagues avec tata Josette pour une formidable partie de rigolade au lac du coin ? Et pourquoi ne pas échanger la traditionnelle partie de jokari sur le sable avec une initiation au tir à l'arc ?

 

Oui je vous vois venir, vous vous dites "elle commence par nous parler d'écologie et voilà qu'elle se met à nous parler d'activités familiales"! C'est pas faux vous répondrais-je... 

 

Donc, partir en vacances ça pollue. C'est un fait. Mais peut-être que partir en gîte rural et acheter son fromage à la ferme du voisin (c'est du vécu) ou aller se promener sans prendre la voiture c'est un premier geste pour la nature. Certes les locations en bord de mer permettent d'aller à la plage à pied tout en faisant les courses à la supérette du coin mais franchement ces kilomètres de côté bétonnées, ça fait moyen envie, non ? Ca sent un peu mauvais pour la nature... surtout quand on sait par exemple qu'il y a quelques dizaines d'années dans l'Héraut, il aura fallu démoustiquer des kilomètres pour rendre les bords de plage accessibles !

 

Et vous ? Partez-vous explorer nos régions en vacances avec les enfants ? Préférez-vous profiter du tourisme de masse parce qu'après tout "on ne part en vacances qu'une à deux fois par an" ?

 

___________________________________________________

Cet article a été écrit pour les Vendredis Intellos de Mme Déjantée

 

http://4.bp.blogspot.com/-NxJ4NpqrxmI/Th4Le4AaCRI/AAAAAAAAARU/FJu8ezfKvQg/s1600/b%25C3%25A9b%25C3%25A9+intello+police+scolaire+r%25C3%25A9duit.JPG

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Vacances en famille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mme Déjantée 02/10/2011 08:08


Oh si nous avons exploré beaucoup d'autres coins... le camping est quelque chose que je repousse à regret depuis quelques années (avec les grossesses notamment, je ne me sens pas..!) mais ça
viendra!! Et puis, quand ils seront plus grands j'aimerais beaucoup que nous nous randonnions à vélo...


Magali Evasion 03/10/2011 09:09



Je comprends pour le camping, nous avons tenté quand n°1 avait 18 mois et ça ne s'est pas super bien passé, il se faisait réveiller par les voisins et la clarté lui réduisait ses nuits (endormi
tard, levé tôt)... Mais dès que chatounette a 3 ans, je suis d'avis de retenter le coup !


Randonner à vélo ça m'impressionne, moi qui suis anti-sportive, je suis admirative !



Mme Déjantée 30/09/2011 14:07


Merci de ta contribution!! Je suis assez d'accord avec toi sur ce sujet... mais je n'ai rien à dire car nous avons la chance de passer nos vacances dans une maison familiale paumée au milieu des
Cévennes... il est donc clair que tout cela ne nous demande pas beaucoup d'efforts!!
Après, je pense que sur la question des vacances, il est important de s'interroger sur la culpabilité parentale: on projette souvent nos propres fantasmes de vacances idéales sur nos enfants et
nous imaginons à tort ne pas leur offrir de "belles vacances" si elles ne sont pas dans les canons touristiques...Souvenons nous de nos plus belles vacances d'enfant... pour moi, c'était de belles
après midis interminables à me balader en vélo avec des copains, seule et libre pour rentrer à l'heure du goûter où un bon gâteau fumant nous attendait sur la table....
Sinon, côté gîte, tu peux regarder tout ce qui est "accueil paysan" c'est tout à fait dans les cordes de ce que tu décris...
Allez, à bientôt pour les débriefs!!


Magali Evasion 01/10/2011 21:16



C'est chouette une maison de famille dans un endroit idyllique... N'as-tu jamais envie de changer de région pour découvrir d'autres jolis coins de nature ?


Mes meilleurs souvenirs de vacances enfant ? Nous partions en camping aux 4 coins de la France, c'était trop chouette de dormir sous la tente et de manger comme des trapeurs autour du réchaud !


La majorité des gîtes ruraux te permettent de vivre des vacances en dehors du temps...


Merci pour ton témoignage. Je te rejoins dans le fait de projeter nos envies sur nos enfants, ils sont toujours contents de tout et je ne vois pas trop comment ils pourraient être déçus des
vacances (ou alors j'ai beaucoup de chance et mes enfants ne ressemblent pas aux autres !)



laetibidule 30/09/2011 09:47


Moi, j'aime aller à la mer de temps en temps car j'adore les vagues et le bruit de la mer. Mais j'ai aussi horreur des touristes car je n'aime pas la foule et la plus part n'ont pas de respect :
ils sont en vacances, c'est les rois !!!
Et comme on aime aussi bcp les balades et la verdure, on va souvent en vacances dans le centre de la France et on n'est jamais déçu !!! Et il y a moins de monde !!!
Et puis montrer la nature aux enfants et y passer de bons moments, y a rien de mieux pour leur faire aimer et leur apprendre à la préserver !!!
Bonne journée !!!


Magali Evasion 01/10/2011 21:12



Ah oui le bruit, l'odeur et la vue de la mer, j'adore... mais plutôt en avril ! Ou alors en Bretagne :)


En même temps, je crois que je passe des moments partout où la nature reste présente et respectée. Les parcs naturels sont des endroits merveilleux pour les enfants comme les adultes.


Merci pour ton témoignage